France World

« Essentiel » : le street-artiste WAR! en guerre picturale pour les animaux

Cultivant l’anonymat avec sa cagoule et ses lunettes, WAR! s’est fait connaître par des peintures murales très engagées en faveur de la protection animale. Le street-artiste rennais se confie à 30millionsdamis.fr sur sa sensibilité pour les animaux acquise avec le temps.

« Les animaux sont fascinants car ils nous tendent une sorte de miroir ». Dissimulé derrière ses lunettes et sa cagoule noire, WAR! est un ardent défenseur de la cause animale. Ses armes : une grande perche et un rouleau de peinture.

WAR! un artiste engagé en faveur de la biodiversité./©WAR!

« Les animaux sont comme nous des êtres sensibles »

Ses œuvres ornent des murs d’usines et d’immeubles désaffectés avec, à chaque fois, un message fort et « la nature » comme « source d’inspiration ». Si au départ, WAR! peignait des animaux « sans vraiment réfléchir » ou par « envie de faire naître de grandes bestioles dans la ville », il a récemment pris un tournant avec son exposition ANIMA(L). « Je n’ai que très récemment ouvert les yeux sur le traitement infligé aux autres espèces animales par les humains, explique-t-il à 30millionsdamis.fr. J’ai commencé à m’interroger et à me documenter. J’y ai trouvé des évidences. »

Un orang-outan tenant la balance de la justice, une abeille en danger en dépit de son caractère essentiel ou encore des éléphants retranchés derrière un message impactant « Tout doit disparaître »… WAR! n’hésite pas à appuyer là où ça fait mal pour rappeler « que les animaux sont comme nous des êtres sensibles ».

©WAR!

« Ces questions de libération animale ne sont pas nouvelles mais elles émergent de plus en plus et à juste titre, souligne-t-il. J’ai juste voulu m’en faire le relais, en parler avec mes moyens d’artiste. La maltraitance et l’exploitation ne sont pas uniquement dirigées contre les animaux mais contre la nature en général et contre les humains aussi. »

Parler de la cause animale avec « mes moyens dartiste »

S’il a grandi « à la campagne en Normandie » à une époque où « on ne parlait pas encore de street-art », WAR! aiguise ce « long parcours autodidacte depuis plus de 20 ans ». Un parcours où s’est invité cette passion pour les animaux. « Le premier animal que j’ai peint, c’était une énorme rascasse volante d’environ 6 mètres de haut par 8 de large à Rennes, se remémore-t-il. J’ai mis toute la nuit pour la réaliser, c’était chaotique. Au lever du jour, ce gros poisson planait en observant les passants. Ou l’inverse…»

L’une des premières fresques de l’artiste./©WAR!

Son prochain projet promet d’être tout aussi impressionnant, en lien avec la Grotte Chauvet en Ardèche, « le premier chef d’œuvre de l’humanité » où « des humains représentaient des animaux sur les parois de certaines grottes il y a 36 000 ans ». Mais l’artiste, qui cultive aussi l’art du secret, n’en dira pas plus. A suivre, donc !

Pour retrouver les œuvres de WAR!, rendez-vous sur son site internet ou son compte Instagram @warindawest.

Source

L’article « Essentiel » : le street-artiste WAR! en guerre picturale pour les animaux est apparu en premier sur zimo news.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *